CONFÉRENCE au CONGRÉS MONDIAL SUR L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Après l’organisation de la journée ACTION TI du 4 Novembre 2021 sur le thème Comment créer un écosystème de confiance durable au Québec, Olivier Perrin (BECOMING ELSEWHERE) interviendra lors d’un évènement international sur Comment générer un écosystème de confiance francophone numérique durable?

L’évènement aura lieu lors de l’évènement TIME WORLD à l’Université de Montréal du 5 au 7 Mai 2022 au Congrès Mondial de l’Intelligence Artificiel.

TimeworldEvent : l’événement phare les 5, 6 et 7 Mai 2022 à Université de Montréal qui rassemble des acteurs majeurs du milieu de l’IA (il y aura même une table ronde avec des astronautes de la NASA!), et près de 100 conférences sur tous les enjeux de l’IA.

Au programme de cet évènement, des invités très prestigieux de la NASA – National Aeronautics and Space Administration, Mila – Institut Québécois d’Intelligence Artificielle, IVADO Labs, CIRANO … et plein d’autres!

Ainsi que des personnalités de renommée comme Hubert Reeves, Pierre FitzgibbonLuc SiroisYoshua BengioÉric CaireChristian WoppererLaurence HonnoratMichel Leblanc….

 

Conférence : Comment générer un écosystème de confiance francophone numérique durable?

Avec l’avènement du tout numérique interconnecté, de nouveaux territoires virtuels ont émergés. Ils recèlent des trésors et notamment toutes les données que les acteurs y déposent consciemment ou non. Toutes ces informations donnent à chacun des acteurs son identité numérique. Quelques entreprises fournissent les services nécessaires au fonctionnement de ce monde virtuel. Certaines sont devenues hégémoniques et, de fait, contrôle les technologies utilisées et leur évolution. La société « Becoming Elsewhere Entrepreneurs » aide les organismes à se doter de véritables remparts pour se protéger d’entités mal intentionnées, protéger leur identité numérique et dans la mesure du possible s’émanciper de la tutelle technologique des grands fournisseurs de service. Bien sur de nombreuses questions sous-tendent les actions menées : quelles sont les limites de la souveraineté numérique et quelle démarche éthique peut-on adopter? Est-ce que des entités locales doivent être privilégiées et sont-elles « de confiance »? Est-ce que les grands groupes internationaux peuvent être localement des acteurs « de confiance »? Les solutions retenues pourront elles trouver leur place dans l’écosystème du futur? N’y a-t-il qu’une alternative binaire, pour ou contre, à la mondialisation des données? Mondialisation choisie ou souveraineté choisie? La question-défi posée est de démontrer l’urgence qu’il y a à protéger ces territoires numériques dès maintenant tout en construisant des alternatives internationales « de confiance » à l’hégémonie des très grands acteurs du secteur.

Pour la programmation et billetterie